Conception et Réalisation de Système Automatisés

 

Le technicien supérieur CRSA est un spécialiste des équipements automatisés présents dans des secteurs aussi variés que l'exploitation de ressources naturelles, la production d'énergie, la transformation de matière première, le traitement de l'eau ou des déchets, agroalimentaire, l'industrie pharmaceutique, l'industrie cosmétique (y compris le luxe), la robotique, la réalisation d'équipements pour les handicapés et pour le service à la personne, le pilotage d'installations de spectacle ou de loisirs, la fabrication de produits manufacturés (mécanique, automobile, aéronautique et autres), la distribution de produits manufacturés, l'industrie automobile, les transports, la manutention, l'emballage, le conditionnement. Conçus pour répondre à des besoins spécifiques, ces systèmes automatiques sont réalisés sur mesure et fabriqués à l'unité ou en petite série pour des clients exigeants. Traditionnellement très présent dans les industries manufacturières, le futur titulaire de ce diplôme trouve maintenant sa place dans des entreprises très diverses lui confiant des activités professionnelles nouvelles suivant les nombreuses évolutions des systèmes automatiques et des équipements automatisés.

Cette formation remplace le BTS Mécanique et automatismes industriels (MAI).

>>> Exemples de métier :

> dessinateur(trice) en construction mécanique

> électromécanicien(ne)

> opérateur(trice) de raffinerie

> technicien(ne) de maintenance industrielle

> technicien(ne) en automatismes

> technicien(ne) pétrolier(ère)

>>> Origine des étudiants

La majorité des candidats ont un bac technologique STI ou STI2D mais nous étudions également les dossiers des titulaires d'un baccalauréat professionnel du domaine industriel ou d'un baccalauréat général série S.

>>> Poursuites d'études possibles

> Formations en 1 an du secteur de la conception, de la maintenance, de la gestion de projet : licences pro, FCIL, etc. ;

> Éventuellement, et avec un très bon dossier, entrée en L5 sciences de l'ingénieur;

> Écoles d'ingénieur sur concours, notamment après une CPGE Classe préparatoire technologie industrielle post—bac+2 (ATS)

>>> Poursuite d'études conditionnelle

Exemples de formations poursuivies :

> CPGE Classe préparatoire technologie industrielle post—bac+2 (ATS)

> Licence pro automatique et informatique industrielle spécialité techniques et technologies avancées de maintenance

> Licence pro commerce spécialité commercialisation d'équipements et services industriels

> Licence pro commerce spécialité technico-commercial en produits et services industriels

> Licence pro gestion de la production industrielle spécialité acquisition de données, qualification d’appareillages en milieu industriel

> Licence pro maintenance des systèmes pluritechniques spécialité ingénierie et maintenance des installations

> Licence pro production industrielle spécialité conduite et gestion de projets industriels en PME/PMI

> Licence pro production industrielle spécialité contrôle, métrologie, assurance qualité

> Licence pro production industrielle spécialité informatique industrielle et productique

> Licence pro production industrielle spécialité méthodes de conception et de production avancées

> Licence pro systèmes informatiques et logiciels spécialité ingénierie de la conception informatisée

> Licence pro robotique

>>> Le plus de Coubertin

Des partenariats avec des entreprises permettent de réaliser d'authentiques projets industriels.

Possibilité d'études au QUEBEC